• Le nouvel aéroport de « Caen-Ifs-le-Conquérant »

    Un article extrait du site fais.que.nid.aux.oeufs@wanadoo.fr du 1er avril 2018 sur http://il-etait-ifois.eklablog.com/le-nouvel-aeroport-de-caen-ifs-le-conquerant-a140858448

    En 2023, un nouvel aéroport sera aménagé sur le territoire d'Ifs, au sud de Caen. Il soulagera celui de Caen-Carpiquet dont le trafic est en constante augmentation...

     

    Le nouvel aéroport de « Caen-Ifs-le-Conquérant » Le nouvel aéroport de « Caen-Ifs-le-Conquérant »

    Un aéroport au plein de ses capacités :

     

        En 2017, l’aéroport de Caen-Carpiquet a enregistré 180 910 passagers commerciaux soit une progression de plus de 30% par rapport à 2016. Toutes les lignes ont vu leur trafic progresser : HOP ! Air France : 97 790 passagers ; Volotea : 64 381 passagers ; Flybe : 12 821 passagers ; Chalair : 1 679 passagers. En 2018, deux nouvelles lignes, Marseille et Dublin via Londres, sont commercialisées. Pour répondre aux nouvelles demandes, la décision a été prise ce 01/04 2018 de construire une nouvelle installation aéroportuaire au sud de l'agglomération caennaise sur le territoire d'Ifs très exactement entre la N158 (Caen-Falaise) et la D162 (voir plan ci-dessous).

     

    Le nouvel aéroport de « Caen-Ifs-le-Conquérant »

    Un nouveau couloir de verdure :

     

    Le nouvel aéroport de « Caen-Ifs-le-Conquérant »      Le nouvel aéroport va s'établir sur des terres agricoles entre les quartiers sud d'Ifs et les fermes de Beauvoir et Troteval dans la Plaine de Caen. Pour amortir le bruit généré par le décollage et l'aterrissage des futurs avions une nouvelle zone boisée prolongera la forêt d'Ifs (voir plan) et permettra aux Ifois de se promener et de rejoindre le cimetière paysager de la commune. 3 000 nouveaux arbres vont être plantés ce qui est une note positive pour l'environnement. Certes, il y aura quelques nuisances sonores pour la population environnante mais avec des bouchons d'oreilles efficaces et des casques anti-bruit, l'inconfort deviendra, au fil du temps, négligeable et le spectacle du ballet aérien au-dessus des maisons sera un spectacle ordinaire et banal pour les habitants du bourg. Au final, seuls les jeunes enfants les personnes inactives auront le loisirs d'observer le mouvement incessant des avions dans le ciel de leur commune engagée dans l'ère de la modernité et du progrès.

     

    Le nouvel aéroport de « Caen-Ifs-le-Conquérant »  

     

    Plus d'avantages que de nuisances :

     

    Le nouvel aéroport de « Caen-Ifs-le-Conquérant »      Depuis 1980, le trafic mondial a doublé tous les 15 ans et doublera à nouveau d’ici 15 ans en améliorant ses performances environnementales. Depuis 1990, les émissions de CO2 par passager/fret-kilomètre-transportés ont diminué de 32% (source CITEPA / DGAC). Pour rappel, une voiture particulière consomme en moyenne  5 litres/100 km/passager seul. Le nouvel aéroport sera mieux à même d'encaisser une forte progression du volume aérien dans les décennies à venir et soulagera celui de Carpiquet qui va être rapidement engorgé.

         Il faudra localement s'attendre Localement à une augmentation des polluants tels les oxydes d'azote (NOx), le dioxyde de soufre (SO2), l'ozone (O3), un polluant secondaire, et les particules résultant de la combustion du kérosène. Ces composés auront une influence négative sur les santés humaine, animale et végétale. Pour cela il suffira de calfeutrer ses fenêtres et de s'appliquer un masque lors des déplacements à l'extérieur.

         Heureusement en compensation, l'implantation de ce nouvel équipement va booster les embauches au sud de la ville de Caen : balayeurs de piste, bagagistes, vendeurs de frites et jolies hotesses de l'air...

         Les autorités ont, en outre, remarqué que cette partie de la plaine de caen, plane et nue, ne comporte aucun endroit où d'éventuels opposants pourraient comme à Notre-Dame-des-Landes s'enraciner et créer une nouvelle ZAD.

     

    Le nouvel aéroport de « Caen-Ifs-le-Conquérant »

     

    « La ville est faite pour dévorer la campagne... »

     

         Interrogé Marc B. de Ifs-Bras estime que la campagne c'est sale : « C'est plein de terre et cela ne profite qu'aux paysans » Il pense en effet, que le destin d'une ville est de s'étendre inexorablement sur les champs qui l'environnent : « Rien de plus agréable qu'une nature asseptisée et domptée avec des rues tracées au cordeau et éclairées par des lampadaires rassurants. » Il ajoute : « La ville s'étend pour le profit de tous. Le paysan à lui-seul accapare des hectares de terres dans son seul intérêt. Il les laisse même parfois en friche et y fait pousser des plantes qu'on trouve également dans les magasins ! Il vaut mieux des hypermarchés où l'on trouve des produits bien propres plutôt que des champs où l'on ramasse des produits pleins de terre qu'il faut nettoyer à grand gaspillage d'eau... » Concernant l'implantation du nouvel aéroport il précise : « Le passage d'avions au-dessus de nos têtes permettra également de chasser les oiseaux qui pillent nos arbres fruitiers et nous réveillent à 5 heures du matin l'été. Enfin, il prétend que l'odeur du kérosène est préférable à celle des épandages de purin dans les champs environnants à certaines périodes. »

     

    Le choix d'un nom :

     

    Le nouvel aéroport de « Caen-Ifs-le-Conquérant »      Plusieurs noms de ce futur équipement sont d'ores et déjà à l'étude et seront proposés prochainement au vote des habitants de Caen-la-Mer : « Aéroport Caen-Ifs-le-Conquérant » en hommage au duc-roi Guillaume le Conquérant ; « Aéroport Caen-Ifs-Malherbe » pour saluer la mémoire du célèbre joueur de football caennais ou encore « Aéroport Ifs-Bénard »* en souvenir de René Bénard qui s'est écrasé dans ce secteur de la plaine en 1935... D'autres noms peuvent être également proposés par les habitants...

         Gageons au final que les Caennais n'utiliseront finalement que le vocable d'«aéroport d'Ifs.» GP 01/04/18 Fais.que.nid.aux.oeufs@wanadoo.fr

     ... et pour ceux qui souhaitent avoir plus d'informations sur le futur aéroport d'Ifs se rendre sur : http://il-etait-ifois.eklablog.com/carte-postale-d-ifs-a138312524

    *Le 26 novembre 1935 René Bénard décolle de l'aérodrome de Caen-Cormelles le Royal, aujourd'hui disparu, et s'écrase quelques centaines de mètres plus loin sur la commune d'Ifs. René Bénard est tué.

    « Gymnas'IFS : un nouveau gymnase à IfsOffens'IFS : Les policiers municipaux armés »

  • Commentaires

    1
    COLINE
    Samedi 31 Mars à 21:20
    Avec un peu d'avance... mignon
    Il y a aussi le TGV qui va faire un arrêt en gare de Thuyr Harcourt demain midi.La visite est gratuite.
    2
    AMELINE
    Dimanche 1er Avril à 19:49

    On sait que le kérosène provoque divers cancers (leucémie, poumon, hodgkin, prostate etc source INRS ) . Des habitants de la métropole mourront ( les plus vulnérables enfants et personne âges) . Rien qu'avec l'aéroport de Carpiquet lol si ce n'est pas un canular il va falloir se bouger les fesses pour Carpiquet. Vous êtes concerné vous vous trouvés dans la zone d'envole c'est moins marrent. Vous êtes exposés au COV.      

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :