• Une nouvelle grande surface aux portes d'IFS

    Chouette, une nouvelle grande surface aux portes d'IFS ! Une nouvelle grande surface devrait s'implanter près d'Ikea, à Fleury-sur-Orne, juste aux portes de la commune d'Ifs... Le site comprendra également un espace de loisirs, un lac et un miroir d'eau qui servira de patinoire l'hiver... Vivement qu'on puisse consommer plus et qu'il gèle à pierre fendre !...

    Du nouveau à Fleury, voisine d'IFS Du nouveau à Fleury, voisine d'IFS

    Photo de gauche extrait de http://www.cotecaen.fr/13957/en-pleine-crise-les-affaires-dikea-fleurissent-au-sud-de-caen/ ; Photo de droite : https://www.iicg.fr/fr-fr/shopping-centres/caen-fleury-sur-orne

    ---------------------------------------------------------

    Un article et une photo extraits du site ouest-France du 10 juin 2015 : http://www.ouest-france.fr/inter-ikea-un-hypermarche-auchan-70-boutiques-et-un-lac-fin-2018-3469169?55_source=Ouest-France&55_action=outbrain&55_emplacement=widget&55_campaign=obclick

    Inter-Ikea. Un hypermarché Auchan, 70 boutiques et un lac, fin 2018

    Du nouveau à Fleury, voisine d'IFSUne image de synthèse du nouveau projet autour du magasin Ikea, à Fleury-sur-Orne. | D. R

    « Le projet grand centre commercial autour du magasin Ikea, à Fleury-sur-Orne, au sud de Caen, a été dévoilé ce mercredi 10 juin. Il intégrera notamment un Auchan de 10 000 m².

    Le grand centre commercial autour du magasin Ikea, à Fleury-sur-Orne, au sud de Caen, est dévoilé ce mercredi 10 juin 2015. Il intégrera notamment un Auchan de 10 000 m².

    Huit mois après avoir obtenu l'accord de la Commission nationale d’aménagement commercial (Cnac), en octobre 2014, le groupe Ikea vient de déposer le permis de construire pour ce projet inédit.

    30 000 m² de surface de vente en plus

    Le groupe Ikea dévoile un projet colossal : un hypermarché Auchan de 10 000 m², 70 boutiques, 16 moyennes surfaces, 3 200 places de parking (dont 70 % en sous-sol).

    Un lac artificiel et une patinoire en hiver

    Aux surfaces commerciales, s'ajouteront un espace de loisirs indoor de 6 000 m², un lac artificiel de 3 000 m² et un miroir d'eau de 800 m² qui se transformera en patinoire l'hiver.

    L'ensemble devrait coûter 130 millions d'euros d'investissement, pour une ouverture prévue fin 2018. Le Groupe Ikea espère attirer 7 millions de visiteurs par an. » OF

    ---------------------------------------------------------------------------------

    Un article extrait du site normandieactu du 10 juin 2015 : http://www.normandie-actu.fr/au-sud-de-caen-apres-ikea-un-hypermarche-auchan-et-des-dizaines-de-boutiques_142247/

    Fleury-sur-Orne Au sud de Caen. Après Ikea, un hypermarché Auchan, et des dizaines de boutiques !

    Le centre commercial géant, accolé à Ikea, à Fleury-sur-Orne, près de Caen (Calvados), c’est parti ! Un hypermarché Auchan s'y installera notamment. Le projet fait 74 000 m2 !

    Du nouveau à Fleury, voisine d'IFSC'est finalement un hypermarché Auchan qui s'installera dans la zone commerciale et de loisirs d'IKea. (DR)
    Un projet inédit associe dans un même espace des équipements commerciaux, culturels et de loisirs. (DR)

    La Commission nationale d’aménagement commercial (CNAC) avait validé le projet d’Inter-Ikea à Fleury-sur-Orne, près de Caen (Calvados) en octobre 2014. Et malgré le recours du maire de Caen, Joël Bruneau, Ikéa Centres, la foncière du Groupe IKEA a dévoilé, mercredi 10 juin 2015, son projet « commercial & de loisirs de Caen ». L’ouverture est prévue pour fin 2018. La commercialisation sera lancée au salon de l’immobilier commercial, qui se tient à Paris du 16 au 18 juin 2015 (SIEC).

    Un hypermarché Auchan et une patinoire !

    Le centre commercial et de loisirs d’une surface de 74 000 m² de surface commerciale utile, dont 29 000 pour le magasin Ikea, comprendra un hypermarché Auchan de 10 000 m2, mais aussi 70 boutiques et 16 moyennes surfaces.  L’architecture prévoit aussi une partie paysagère s’inspirant du bocage normand. Le centre comportera également un vaste espace de loisirs indoor de 6 000 m², un lac artificiel de 3 000 m² et un miroir d’eau de 800 m² qui se transformera en patinoire en hiver.

    3 200 places de parking à cinq minutes du centre-ville

    Situé le long du boulevard périphérique sud de l’agglomération, le projet est à cinq minutes en voiture ou 15 minutes en bus du cœur de la ville de Caen. L’accès a été facilité grâce à la création d’une nouvelle bretelle sortie d’Ifs.  3 200 places de parking dont 70% se trouveront en sous-sol sont prévues pour accueillir les visiteurs en voiture. Deux arrêts de bus et une nouvelle desserte par le tramway à horizon 2019 seront à disposition des utilisateurs de transports en commun. Articulé autour du magasin IKEA ouvert en 2011, sur la commune de Fleury-sur-Orne, à l’entrée sud de Caen, ce projet inédit associe dans un même espace des équipements commerciaux, culturels et de loisirs. » NA

    Pour rappel, un article extrait du site normandieactu du 3 octobre 2014 : http://www.cotecaen.fr/30659/projet-inter-ikea-valide-le-maire-de-caen-bondit/

    « Projet Inter-Ikea validé: le maire de Caen bondit

    La Commission nationale d'aménagement commercial vient de valider le projet d'Inter-Ikea à Fleury. Le maire de Caen, Joël Bruneau, ne l'accepte pas et compte déposer un recours.

    Du nouveau à Fleury, voisine d'IFSAussitôt qu’il a appris la décision de la Commission nationale d’aménagement commercial (CNAC), Joël Bruneau a organisé une conférence de presse pour dire son incompréhension et son intention de déposer un recours auprès de la cour administrative d’appel de Nantes. La CNAC valide le projet Inter-Ikea qui comprend un hypermarché Auchan et des boutiques, sur une surface de près de 50 000 m2.

    Je n’ai pas encore les considérants de cette décision, qui seront connus sous deux mois, mais je ne la comprends pas, la regrette et la conteste fermement.

    Le maire de Caen estime que ces dernières années, “il n’y a eu aucune maîtrise de l’offre commerciale sur l’agglomération”. Trois autres surfaces commerciales ont ouvert : Le Val Saint-Clair à Hérouville, les Rives de l’Orne à Caen et Mondevillage. Cora, à Rots, a aussi eu l’autorisation de procéder à une extension.

    Nous sommes dans une situation de quasi déséquilibre alors qu’on observe une stagnation ou une baisse du pouvoir d’achat d’une population qui ne croît plus. C’est pour ces raisons que je m’oppose à ce projet.

    Il faut aussi que des gens puissent travailler”

    Si Joël Bruneau va attendre les motivations de la décision rendue par la CNAC pour lancer un recours, il compte, en tant que président de la communauté d’agglomération Caen la mer “revoir les documents d’urbanisme”. Il souhaite que les zones commerciales prévues dans le SCOT (schéma de cohérence territoriale) soient transformées en zones d’activité. “On ne peut pas avoir uniquement des gens qui habitent et qui consomment, il faut aussi que des gens puissent travailler.”

    Joël Bruneau affirme qu’aujourd’hui l’agglo n’est “pas en mesure d’apporter une réponse positive aux entreprises qui voudraient s’installer”. Comme exemple, il cite Logidis, une entreprise de Carpiquet qui n’a pas trouvé autour de Caen une surface suffisante lui permettant de s’agrandir et d’augmenter sa masse salariale de 50%. “Même là où nous avons des réserves, nous ne possédons pas les terrains.”

    Pour ou contre l’agrandissement d’Ikea : déjà de multiples recours

    Le projet Inter-Ikea ne date pas d’hier. Initié en 1996, il a été examiné à plusieurs reprises et même modifié.
    Avis favorable de la Commission départementale d’aménagement commercial en février 2012
    • Avis défavorable de la Commission nationale d’aménagement commercial en mai 2012.
    • Le maire de Fleury-sur-Orne dépose un recours devant le Conseil d’État en septembre 2012.

    • Le conseil d’État annule la décision de la CNAC, en juin 2014, et l’enjoint à réexaminer la demande.
    • Avis favorable de la CNAC en septembre 2014. » NA

    Autre information : https://www.iicg.fr/fr-fr/shopping-centres/caen-fleury-sur-orne

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Article et photos extraits du site Ouest-France du 27 juin 2015 : http://www.ouest-france.fr/20-ans-de-mondeville-2-etat-des-lieux-des-centres-commerciaux-de-lagglo-3514658

    20 ans de Mondeville 2. Etat des lieux des centres commerciaux de l'agglo

    Une nouvelle grande surface aux portes d'IFSMondeville 2 fête ses 20 ans aujourd'hui. Depuis cette création, l'offre commerciale du territoire de l'agglomération caennaise s'est développée. Tour d'horizon. | Archives Jean-Yves Desfoux

    « Le centre commercial Mondeville 2 fête ses 20 ans aujourd’hui. S’il est l’un des premiers à avoir vu le jour, la concurrence s’est réveillée depuis. Mondeville 2 a 20 ans. Précurseur en 1975, le centre commercial est aujourd’hui entouré par la concurrence. Rien que ces cinq dernières années, la surface des principaux pôles commerciaux de l’agglomération caennaise a explosé.

    Écarts exceptionnels

    Le territoire de l’agglomération compte de nombreux pôles commerciaux à Caen, avec le centre-ville, les Rives-de-l’Orne, Caen Lanfranc et Côte-de-Nacre, mais aussi dans les villes alentours : Mondeville (notamment Mondevillage, Mondeville 2), Hérouville (Val-Saint-Clair), Ifs (dont Leclerc), Rots (Cora) et Fleury-sur-Orne (Ikea).

    D’après la Chambre de commerce de Caen, la surface de ces pôles est passée de 252 422 m² en 2009 à 385 633 m² en 2014. En 1995, les 18 communes du district de Caen* comptaient une surface de vente totale de seulement 173 174 m², regroupant hyper et supermarchés, grands magasins, équipement de la personne et de la maison.

    Nouveaux centre commerciaux

    L’évolution de ces dernières années est notamment due à l’ouverture des Rives de l’Orne, en mai 2013 : 35 000 m² de centre commercial avec cinéma et cinquante enseignes, plus un hôtel Ibis de 96 chambres.

    Une nouvelle grande surface aux portes d'IFSLe centre commercial des Rives de l’Orne a ouvert en mars 2013 | Archives Ouest-France

    Quelques mois plus tard, en octobre, Mondevillage et ses 42 000 m² sont inaugurés sur le site de l’ancien Continent. Avec la zone de Mondeville 2 (61 816 m²), Leroy Merlin (16 750 m²), Decathlon (8 000 m²), et maintenant Mondevillage, ce secteur atteint au total plus de 100 000 m² de surface de vente.

    Une nouvelle grande surface aux portes d'IFSMondevillage et ses 42 000 m² ont été inaugurés en octobre 2013. | Archives Ouest-France

    À Hérouville, le centre commercial Val-Saint-Clair a également élargi sa surface de vente en obtenant, en mai 2014, l’autorisation d’exploiter la totalité de sa surface, soit 13 500 m². Un tiers de sa galerie était gelé depuis l’ouverture, en octobre 2012, à la suite de recours.

    Autour de Cora, à Rots, le parc commercial ouvert en plusieurs étapes depuis 2011, continue aussi son développement, avec notamment la Foir’fouille, Générale d’optique et Gémo. Dernier en date : Décathlon, qui a quitté Côte-de-Nacre en novembre 2014.

    Une nouvelle grande surface aux portes d'IFSAutour de Cora, à Rots, le parc commercial continue aussi son développement. | Archives Ouest-France

    Toujours plus grand

    Et la folie des centres commerciaux ne va pas s’arrêter là. Même si le projet fait débat, d’ici fin 2018, Ikea devrait avoir remplacé son magasin actuel de Fleury-sur-Orne par un gigantesque centre commercial et de loisirs de 74 000 m², comprenant un hypermarché Auchan de 10 000 m², 70 boutiques et 16 moyennes surfaces.

    Une nouvelle grande surface aux portes d'IFSD’ici fin 2018, Ikea devrait avoir remplacé son magasin actuel de Fleury-sur-Orne par un gigantesque centre commercial et de loisirs de 74 000 m². | Archives Ouest-France

    Le groupe Ikea souhaite aussi un espace de loisirs indoor de 6 000 m², un lac artificiel de 3 000 m² et un miroir d’eau de 800 m², qui se transformera en patinoire l’hiver. L’ensemble devrait coûter 130 millions d’euros d’investissement. Sept millions de visiteurs par an sont espérés. » OF

    *Le district de Caen comprenait Authie, Bretteville-sur-Odon, Caen, Cambes-en-Plaine, Carpiquet,Colombelles, Cormelles-le-Royal, Cuverville, Démouville, Épron, Fleury-sur-Orne, Giberville, Hérouville-Saint-Clair, Ifs, Louvigny, Mondeville, Saint-Contest et Saint-Germain-la-Blanche-Herbe.

    « Programmat'IFS : renouvellement urbain de la Plaine 2004-2018Festif IFS Expo »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :