•  

    Un article extrait du site Ouest-france du 26 mai 2020 sur https://www.ouest-france.fr/elections/municipales/municipales-ifs-arnaud-fontaine-se-retire-de-la-course-6846670

     

    " Municipales à Ifs. Arnaud Fontaine se retire de la course

    La campagne électorale a repris à Ifs, où un second tour doit se dérouler dimanche 28 juin 2020. À l’issue de la première phase du scrutin, les trois listes en lice pouvaient se maintenir. Finalement, une fusion se dessine entre la formation de Jean-Paul Gauchard et celle d’Arnaud Fontaine. Mais ce dernier a choisi de ne pas repartir.

     

    Municipales IFS : second tour 2020Municipales IFS : second tour 2020 https://ekladata.com/cg4dZLyyZYOuQhLi6YnppepXw5s.jpg

       

      Arrivée en troisième position à l’issue du premier tour des élections municipales, dimanche 15 mars 2020, avec un score de 18,23 % des suffrages, la liste « Ensemble pour Ifs », emmenée par Arnaud Fontaine, pouvait se maintenir au second tour de scrutin, qui, on le sait désormais, se tiendra dimanche 28 juin 2020.

         « Le retrait total a été envisagé, explique Arnaud Fontaine, mais en tant que tête de liste, j’ai estimé plus judicieux de laisser continuer ceux qui le souhaitaient. » À l’issue des discussions avec Jean-Paul Gauchard (« Ifs citoyenne et écologiste », divers gauche, 32,97 % des suffrages au premier tour), six candidats figureront sur la liste qui se présentera face à l’équipe menée par le maire sortant, Michel Patard-Legendre.

         « Pour ma part, annonce Arnaud Fontaine, je jette l’éponge et ce, par cohérence. » Parmi les motivations de ce retrait, « je ne me voyais pas trahir mes colistiers du centre-droit et un certain nombre de nos électeurs qui, eux, étaient sur une logique locale et non politicienne ».

         Jean-Paul Gauchard devrait dévoiler prochainement la composition de sa formation remodelée. " OF Nathalie LECORNU-BAERT.


    votre commentaire
  • Un article extrait du site Ouest-France du 15 avril 2020 sur https://www.ouest-france.fr/normandie/ifs-14123/ifs-pierre-yves-osouf-etait-l-une-des-memoires-de-la-commune-6808997

     

    Ifs. Pierre-Yves Osouf était l’une des mémoires de la commune

     

     

    Pierre-Yves Osouf est décédé le 8 avril 2020. Depuis plus de soixante ans, cet ancien de la SMN mettait aussi son altruisme et ses compétences au service de la vie locale. 

     

         " Les drapeaux alliés, confectionnés de ses mains, ne flotteront plus à ses fenêtres quand se profile le 6 juin. À deux pas de l’église Saint-André, dans cette maison où il s’était installé en 1956 avec son épouse Raymonde (décédée en 2016, elle lui donna trois enfants), un air de jazz s’échappait aussi, parfois. Pierre-Yves Osouf avait 11 ans en 1944. Marqué par le drame de la guerre, la résistance de son père cheminot, il nous avait un jour fait le récit, captivant, de cette passion née d’une rencontre insolite avec l’orchestre de Glenn Miller sur la route de l’exode, quelque part entre la Mayenne et l’Orne (Ouest-France du 23 juillet 2014). Emporté par les difficultés respiratoires qui le diminuaient depuis plusieurs années, il ne racontera plus.

         Il était l’une de ces mémoires actives du passé de la commune. Impliqué dans le groupe patrimoine, Pierre-Yves aimait transmettre, en particulier aux jeunes générations. Son étonnante mémoire et son sens de la formule avaient le don de fixer l’attention : ceux qui ont eu la chance d’écouter ses récits, imagés et pleins d’humour, se souviennent avec émotion de ces moments de partage.

    Ancien de la SMN

         À Ifs, il laissera aussi le souvenir d’un acteur de la vie associative pendant plus d’un demi-siècle. Souvent dans l’ombre, mais fidèle en amitié comme dans ses engagements, il fut actif au comité des fêtes, participant aussi à la création du Photo ciné-club d’Ifs et de l’association des donneurs de sang, puis au comité des jumelages.

         Les anciens de la Société métallurgique de Normandie (SMN) et les jeunes qu’il y a formés n’oublieront pas, eux non plus, la compétence, l’efficacité et les qualités humaines de Pierre-Yves Osouf. Né en 1933 dans une famille ouvrière de la Butte, à Caen, il avait en effet rejoint l’historique entreprise du Plateau à l’issue de son apprentissage de mécanicien ajusteur à l’école de la SNCF, pour y travailler au service des chemins de fer.

         Pierre-Yves Osouf est décédé le 8 avril. Il sera inhumé ce jeudi 16 avril 2020, dans la plus stricte intimité. " OF

    ----------------------------------------------------------

     

    Article extrait du site Ouest France du 22 juillet 2014 sur https://www.ouest-france.fr/europe/france/quand-pierre-yves-rencontre-le-jazz-et-glenn-miller-2715253

     

    Quand Pierre-Yves a rencontré le jazz et Glenn Miller

     

    Disparition de Pierre-Yves OsoufDisparition de Pierre-Yves Osouf

     

    L’été 1944, en lisière de l’Orne et de la Mayenne. Le jeune Normand croise la route du célèbre jazzman américain. Une heureuse rencontre à quelques kilomètres du front. Habitant aujourd’hui à Ifs, près de Caen, il se souvient.

     

       " Pierre-Yves Osouf n’a plus besoin de sortir ses vieux vinyles pour les passer sur son tourne-disque, dans le salon de son pavillon à Ifs, près de Caen depuis que son petit-fils a retrouvé, en quelques clics sur son smartphone, ses morceaux préférés… Quoique. « Les CD c’est bien, mais c’est pas pareil ! »

         Alors il est allé chercher, pour l’occasion, une valise au grenier et a sorti quelques trésors des pochettes poussiéreuses. Avec le charme d’un léger grésillement, le jazz dansant des années 40 est presque encore plus entraînant. On s’y croirait, dans un de ces moments de répit pendant lesquels les soldats américains s’évadaient, le temps d’un concert, oubliant pour quelques heures les bombes, les Allemands, les copains blessés ou disparus…

         « Par le plus grand des hasards, j’ai eu la chance d’assister à l’un de ces concerts alors que nous étions réfugiés à la limite de l’Orne et de la Mayenne. » La musique américaine est entrée dans la vie ce retraité Ifois, jamais avare de son temps quand il s’agit de parler des souvenirs de guerre. « On était logés dans une ferme en bordure de route et là nous apercevons une grosse caravane arrondie, un truc incroyable comme c’était souvent le cas avec les Américains. Le véhicule s’ouvre, c’est une scène sur laquelle 10 à 15 musiciens s’installent et commencent à jouer : Glenn Miller et son orchestre ! "

    L’euphorie de la libération

         Cette musique moderne attire en particulier les jeunes. « Dans ces ensembles, il y avait des trompettes, du saxophone. Le résultat, c’était un jazz très dansant, complètement nouveau pour nous. Dans l’euphorie de la Libération, c’était d’autant plus festif. » Alors, quand ce jour-là une roulotte fabriquant des donuts s’avance et offre ses précieux beignets d’Amérique à Pierre-Yves et aux autres civils présents, la fête est vraiment complète ! « Ah ces Américains ! Quand on a récupéré des postes de radio après la guerre, on a continué à écouter ça, en découvrant tous les artistes : Count Basie, Louis Armstrong et les autres… »

         Les accordéonistes doivent désormais partager l’affiche avec la musique américaine qui commence à faire swinguer les Français dans les bals. « Il ne restait plus grand-chose à Caen, mais la vie a repris et on a même dansé dans les ruines, notamment rive droite, dans un baraquement de la rue Albert 1er qui organisait des bals le samedi. » Sur une musique qui ne l’a jamais quitté. " OF


    votre commentaire
  • Un article du 1er avril 2020 extrait du site http://il-etait-ifois.eklablog.com/des-lamas-dans-la-foret-d-ifs-a184305832

    Un couple de lamas dans la forêt d'Ifs !

     

    Des lamas dans la forêt d'Ifs ! Des lamas dans la forêt d'Ifs !

     Deux lamas débrousailleurs seront prochainement au service de la forêt d'Ifs

     

    Dans le cadre du développement durable, un couple de lamas va être introduit dans la forêt d'Ifs pour y entretenir le couvert végétal.

     

         Parmi les nombreuses utilisations du lama, le débroussaillage est sûrement la principale ! D’ailleurs l’élevage de lamas a démarré en France il y a une vingtaine d’années pour cet objectif et n’a cessé depuis de se développer.

    Des lamas dans la forêt d'Ifs !     En effet, le Lama est un animal particulièrement efficace dans le débroussaillage. C'est un herbivore ruminant qui a 3 estomacs et se nourrit de la végétation qu’il trouve (herbes, ronces, feuillages, etc.) avec le besoin d’avoir dans sa ration quotidienne des végétaux ligneux ou épineux.

         Le lama dispose de qualités spécifiques en zone de végétation sèche, sous bois et taillis. Il n’a pas de sabots et ne dégrade pas les sols. Il pénètre facilement au milieu des broussailles et sa hauteur lui permet de brouter des plantes jusqu’à deux mètres de haut.

     

    Des lamas dans la forêt d'Ifs !Des lamas dans la forêt d'Ifs !Des lamas dans la forêt d'Ifs !

     

    Les arbres seront-ils abîmés ?

     

    Des lamas dans la forêt d'Ifs !Des lamas dans la forêt d'Ifs !     Il n’abîme pas les écorces des arbres, même des fruitiers, s’il dispose d’une végétation abondante. Sa morphologie lui permet de se sentir à l'aise sur tout type de terrain, en friches, en pente, ou difficile d'accès. Il est préféré aux chèvres qui ont tendance à abîmer les arbres.

     

    Les promeneurs risquent-ils de recevoir des crachats ?

     

    Des lamas dans la forêt d'Ifs !     Quand les lamas sont énervés, ils vont commencer par rabattre leurs oreilles en arrière. Puis, avec leur bouche, ils vont faire des claquements de langues. Les borborygmes créant un excès de salive, le lama va gonfler les joues, puis cracher la salive excédentaire. Ce crachat est une sorte de crachat d’alerte et d’irritation. Ce n’est que si cet avertissement ne suffit pas que le deuxième crachat arrive. Celui-ci est vraiment nauséabond, puisqu’il correspond à une vomissure de jus de rumen verdâtre.

          Mais il faut savoir que si les lamas se crachent dessus entre eux, ils crachent rarement sur les êtres humains. Il faut vraiment les avoir agacés très longtemps et avoir voulu faire monter la colère.

     

    Quel espèce de lama sera introduite ?

     

    Des lamas dans la forêt d'Ifs !     Le terme « lama » est souvent utilisé pour s'appliquer aux quatre espèces animales proches qui constituent la branche sud-américaine des camélidés : le lama blanc lui-même, l'alpaga, le guanaco et la vigogne.

         Attention ! Il ne faut pas le confondre ni avec le maître spirituel, enseignant religieux du bouddhisme tibétain, ni avec Serge Lama, chanteur français né en 1943...

     

    Des lamas dans la forêt d'Ifs ! Des lamas dans la forêt d'Ifs ! Des lamas dans la forêt d'Ifs !

                       Un lama                                  Le dalaï lama                           Serge Lama

     

    Si vous voulez tout savoircliquer sur ce lien et descendez tout en bas de l'article rencontré...


    votre commentaire
  •      Depuis le 17 mars, le " Grand Confinement " a commencé. Une promenade minutée dans le quartier d'Ifs-Plaine permet de constater qu'il n'y a plus la circulation habituelle et plus d'école...

         Aucun bruit, seuls les chants des oiseaux en ce jeune printemps et les cris des enfants désoeuvrés, sortis dans les jardins, viennent troubler, par instant, l'inacoutumé silence...

     

    Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...Confinement : un long dimanche...

    Ci-dessous, Caen sous le soleil en plein confinement...

    Vidéo aérienne réalisée au jour J+14 du confinement Covid 19, au-dessus des quartiers, rues et monuments remarquables de la ville de Caen : le Basin St Pierre, la Mairie, Abbayes aux Hommes et aux Dames, les Rives de l'Orne, la Prairie et ses abords...Images drone François Monier, mars 2020.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires