• Festif IFS suite et fin

    Festif IFS Fin Ci-après, les textes et photos présentés lors de l'exposition : "Ifs d'hier, fêtes et activités" du 11 juin au 4 juillet 2015 organisée et mise en forme par le groupe patrimoine d'Ifs. Son responsable, Alain GRUENAIS  gruenais@club-internet.fr m'a aimablement communiqué les principaux documents de cette intéressante exposition réalisée avec la fabrique des patrimoines en Normandie.

    Les participants du groupe patrimoine d'Ifs sont : Marcel BESNEHARD, Monique BURGOT, Jean DELAMARRE, Guy GINEUX, Claude LAINE, Pierre LAINE, Daniel LALIZEL, Michel et Arlette LANGLOIS, Gabriel LEBOIS, Jacques LEJAMTEL, Pierre Yves et Raymonde OSOUF, Maryse et Bernard PARIS, André TALPIED.

     LES FÊTES A IFS

    - Au Bourg en 1958

    - A Bras, dans les années 1920, le Café des Amis

    - A La Plaine, le Café de l’Aérodrome

    Une longue tradition de 3 fêtes à Ifs :

    Festif IFS suite et fin

    Ci-dessus au Bourg, fin juin, la Saint Pierre, 2 photos de 1958 montage manèges et foule.

    Festif IFS suite et fin

    ... et à Bras, le 2è dimanche de septembre sur la petite place jusque 1958. Photo le Café des Amis dans les années 1920.

    « C’était vraiment la fête pour les gamins », le mât de cocagne, "le baiser de la tuile", les courses en sac, la bouchonne, le casse-pots (avec un bâton, le pot contenant eau, farine ou petit objet-cadeau), manège (un accident, avant 1958 un avion se décroche du manège et percute le baraquement de M. Guillemet, qui tenait l’épicier, plus de peur que de mal), une course cycliste en 1952

    Autres sujets liés aux fêtes de la commune :

    -         - les retraites aux flambeaux, dans les années d’après guerre, et peut-être avant ?

    -         - le feu d’artifice de la fête d’Ifs, « un des plus jolis des environs » ; les feux de la St Jean créés en 1976, deviennent très appréciés.

    -        - les défilés puis vins d’honneur aux commémorations, 11 novembre, 14 juillet (et préparation aux chants  dans les écoles).

    -         - En 1953, le Conseil municipal crée un Comité des fêtes. Relancé en 1976 par la commission municipale des fêtes, il poursuit ses nombreuses activités festives. Rôle actif de l’abbé Saint-Jean, de Blainville (majorettes) après guerre.

         - la salle des fêtes : d’abord en 1945, un baraquement près de la boulangerie de l’église puis une  construction neuve rue de la République (actuelle entrée de l’école Marie Curie (1959-1997), puis depuis 1997, la salle F.Mitterrand.

    -          L’activité déterminante et régulière des nombreux bénévoles qui se sont succédés pour donner de leur temps, inventer, créer, organiser, faire…

    ------------------------------------------

    Festif IFS suite et fin

    Ci-dessus : Le Café de l’Aérodrome, vers 1935 Les photographies étant peu nombreuses, aucune photo de fêtes d’Ifs Plaine (le 15 août) ne nous est parvenue. D’où l’utilisation d’une photo d’extérieur de café à La Plaine.

    Le Café de l’Aérodrome, rue de Caen, faisait face à un terrain d’aviation à la Guérinière, alors territoire de Cormelles-le-Royal (cédé à la ville de Caen pour l’urbanisation des années 50/60). Trois hangars, 1 guérite et une pompe à essence. M. et Mme Talpied, parents d'André Talpied ancien maire d'Ifs et membre du groupe patrimoine, s’occupaient de la pompe à essence.

    Les meetings aériens sont l’occasion de "sortir"en familles ou entre amis pour découvrir et voir de près de modernes engins volants performants.

    ------------------------------------------

    LE COMITÉ DES FÊTES

    Cinq pages du cahier tenu par le secrétaire et le trésorier du Comité à partir de 1954, date du premier Comité.

    Festif IFS suite et fin

    Voir également : http://il-etait-ifois.eklablog.com/festif-ifs-suite-a117982894

    Documents déposés aux Archives départementales.

    Concernant les budgets, l’unité est le franc d’avant la dévaluation de 1960 (le »franc lourd »).  Soit 1 euro actuel = 656,9 francs de l’époque.

      ------------------------------------------

    LA SALLE DES FÊTES

    Festif IFS suite et fin

    La salle des fêtes, rue de la République de 1959 à 1997

    Elle remplace alors le baraquement provisoire de la rue de l’église. Elle est très utilisée par les associations pour de nombreuses activités. Avant une galette des rois du Comité des fêtes, le plafond s’écroule sous le poids de la neige abondamment tombée ! Après la construction de la salle F. Mitterrand, en 1997, la salle de la rue de la République est détruite, permettant d’améliorer l’accès à l’école Marie Curie.

     ------------------------------------------

     LA SOCIÉTÉ MUSICALE D’IFS :

    L’ÉCHO DE LA JEUNESSE

    Festif IFS suite et fin

    -      Les musiciens en 1928 :

    Festif IFS suite et fin

    Document ci-dessus rédigé par M Guy Feray

    -     Elle est créée en 1911/1914 par Albert Mercier et le maire, M. Rossignol. En 1925, un désaccord survient : la fanfare juge insuffisante la subvention communale au regard du nombre de prestations musicales assurées (lettre de Auguste Mercier, 2 pages ci-dessous).

    Face à ce différent financier, le maire, Émile Rosette, réagit aussitôt par un arrêté de dissolution de la société musicale (3ème page du montage ci-dessous) !

    Festif IFS suite et fin

     ------------------------------------------

    Festif IFS suite et fin

    -   Photo du défilé entre la boulangerie et la ferme Vilault lors du 25è anniversaire 14 mai 1939.

    -----------------------------

    Les jeunes musiciens en 1952

    Festif IFS suite et fin

    Le 14 juin 1952, les 12 jeunes lauréats reviennent, à vélo, d’un examen à la Fédération musicale de Normandie, à l’école Gambetta, rue Daniel Huet à Caen. Rodolphe Feray, leur formateur, les accompagne.

    Au dernier plan, de gauche à droite, Michel Langlois, Jean Boulouard, Arlette Guérin, Gilberte Maiserot, Jeanine Guérin, Jean Paul Lauretou, Claude Drost.

    Devant : Christiane Daniel, Bernard et Michel Maiseret, Marie Claude Janicot.

    ------------------------------------------ 

    Deux musiciens de l’écho de la Jeunesse, également formateurs

    Festif IFS suite et fin

    Rodolphe Feray à la basse, (photo prise à l’Harmonie de la SMN) et Guy Feray, son fils, qui dirige de 1948 à 1955 (photo à Bayeux, lauréat du Challenge Clérisse, en 1950) à son départ en 1955, la Société musicale s’arrête.

     ------------------------------------------

    L’ÉCOLE MUNICIPALE DE MUSIQUE

    Créée en 1968 à l’initiative de la Mairie. Jean Louis Basset est chargé de sa direction.

    Festif IFS suite et fin

    Reproduction de deux pages de la brochure réalisée par l’Association des Parents de l’École de Musique, à l’occasion du départ en retraite de Jeanine Cancian en 1997.

    L'exposition a présenté les programmes de concerts de mars 1972, mai 1974 et de février 1978

    ------------------------------------------ 

    LES ACTIVITÉS SPORTIVES

    Festif IFS suite et fin

    AS IFS foot : création du club par Marcel Travert, élu municipal, en mai 1966. Pas d’infos sur do foot avant 1939. Marcel Travert s’implique fortement pour les joueurs (emploi par ex), les matchs, le terrain, d’abord loué à un agriculteur, faisant même fabriquer les lices dans son entreprise.

    Et à l’occasion d’une absence exceptionnelle, un différent éclate sur le terrain… la femme d’un joueur cassant deux dents à l’arbitre avec son parapluie ! Suivent des réactions fortes internes du président et des talents de négociateurs avec la fédération sportive !

    Festif IFS suite et fin

     Reconnaissez-vous les joueurs ?Festif IFS suite et fin

    --------------------------------------------------------------------------

      Festif IFS suite et fin

    Le basket, créé par Marie Paule Salmon, le mercredi après midi dans la cour de l’école du Bourg, avec 80 jeunes et Alain Sevestre et Albert Garnier, Yvette et Jackie Deterville. 

    « A cette époque, le ciel servait de toit au terrain, et avec un préfabriqué en guise de vestiaires, des balais pour éviter les trop grosses flaques d’eau… »

     ------------------------------------------

    QUELQUES ÉVÉNEMENTS

    Festif IFS suite et fin

    L’inauguration du monument aux morts

    En 1922, est prise la décision d’ériger un monument aux morts. Inauguration en 1923. Le coq en bronze, les fusées et les chaînes qui le complétaient à l’origine ont aujourd’hui disparu. Au loin, les arbres bordent la route de Falaise. Près du calvaire, remplacé le 29 octobre 1933 lors d’une cérémonie religieuse nommée «  la "plantation" du calvaire.

    ------------------------------------------

    Festif IFS suite et fin

    La rue du Bout Guesdon décorée,  le 29 octobre 1933 pour une fête religieuse catholique.

     ------------------------------------------

    Festif IFS suite et fin

    Corsos fleuris lors de la fête des écoles en 1935 lors d’un défilé en ville en 1968

     ------------------------------------------ 

    Le passage du Tour de France à Ifs en 1976

    le vendredi 25 juin 1976

    Festif IFS suite et fin

    Le Tour 1976 : 22 étapes, 4017 km. 130 coureurs engagés. 87 classés à l’arrivée.

    1è étape : Saint Jean de Monts- Angers

    2è étape : Angers – Caen

    [Caen - Le Touquet en avion]

    3è étape : Le Touquet – Bornem, en Belgique... 

     ------------------------------------------

    Festif IFS suite et fin

    Le gala de Claude François à IFS Plaine Juin 1973

    Des concerts sont organisés par le Comité des Fêtes : Claude François, sous chapiteau de 4 000 places à Ifs Plaine en  juin 1973, puis Gérard Lenormand, Daniel Guichard, le groupe Image, au stade (années 80 ?), Les Vagabonds (près de J. Vilar actuel).

    Ce panneau a été réalisé par M. Bullet, membre du Comité des fêtes. Il avait mis la caravane familiale à disposition du chanteur près du chapiteau. Les bénévoles et les soucis d’organisation étaient nombreux. Ce fut une réussite !

    Panneau conservé par la famille Bullet et confié à CAEN EVENT il y a quelques années à l’occasion d’une Foire Exposition. Précieux, lourd et fragile, ce panneau est un témoin important de l’activité des bénévoles dans la vie de la commune.

    ------------------------------------------ 

    Défilé de chars 

    Festif IFS suite et fin

    Les chars de 1990 : le char du jumelage avec Niederwiern redescend la rue du Peintre Tournières

    ... et de 1993 : le char de la fête de la Musique entre dans  la rue de la République

    « Inaugurat'IFS : extension de la crèche DoltoBonapart'IFS : le mystère Napoléon »

  • Commentaires

    1
    engels
    Mardi 23 Février 2016 à 18:01

    C'est marrant de voir Bernard Mezeret si jeune, je l'ais connu quand il venait chez nous au chemin vert à ifs plaine,

    mon père était charpentier et Bernard menuisier et parfois ils se retrouvaient pour casser une croute

    une botte de radis, du pain du beurre du sel et un petit canon de rouge, c'était la belle vie.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :