• Edil'IFS : Raymond Slama

    Edil'IFS : Raymond Slama Un article extrait du site Ouest-France du 3 octobre 2016 : http://www.ouest-france.fr/normandie/ifs-14123/raymond-slama-la-releve-contre-les-exces-4535608

    « Raymond Slama : « la relève contre les excès »

    Edil'IFS : Raymond Slama     L'ancien maire d'Ifs et conseiller général du canton a été honoré, samedi, pour trois décennies d'engagement politique. Raymond Slama en a appelé aux jeunes pour qu'ils assurent la relève.

         Une cérémonie entre amis et en famille. Samedi matin, à la mairie d'Ifs, l'ancien maire et conseiller général socialiste Raymond Slama, 73 ans, a reçu officiellement la médaille d'honneur régionale, départementale et communale des mains de son successeur depuis 2014 Michel Patard-Legendre (Les Républicains), à l'origine de cette petite cérémonie. « C'est dans la salle du conseil municipal, symbole de la démocratie locale », précise-t-il.

         Cinquante personnes étaient présentes, dont de nombreux membres de sa famille. L'ancien maire et conseiller général Raymond Slama est père de six enfants, quinze fois grand-père et déjà quatre fois arrière-grand-père.

    « Bons et mauvais moments »

         Il y avait aussi de nombreux élus de gauche, notamment socialistes, aux premiers rangs desquels la députée Laurence Dumont, la sénatrice Corinne Féret, la conseillère départementale Édith Guillot, et Clotilde Valter, secrétaire d'État chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage.

         Au moment de prendre la parole, Raymond Slama ne peut dissimuler son émotion. « La vie politique est souvent décriée. Pourtant, on consacre énormément de temps et d'énergie à nos missions. Il y a quelques brebis galeuses qui nous valent ces retours négatifs. Mais tout le travail fait est au bénéfice de nos concitoyens, insiste-t-il. Être élu communal, c'est un engagement fort. Et rien n'est plus intéressant que le rôle de maire, dans les bons comme dans les mauvais moments. » Et d'appeler à l'engagement politique des jeunes : « Il faut que la relève se fasse, c'est le meilleur rempart contre les excès. »

    Trois décennies en politique

         Raymond Slama s'est lui-même engagé très tôt. Ce fils d'ouvrier, né en septembre 1943 à Aunay-sur-Odon, issu d'une fratrie de cinq frères et quatre sœurs, diplômé d'un CAP d'ajusteur en chaudronnerie, a pris sa carte de militant CGT à l'âge de 17 ans, à Condé-sur-Noireau. Il entre plus tard chez Moulinex où il a travaillé pendant vingt-cinq ans, jusqu'en 1997.

         Une vie professionnelle doublée d'une vie politique bien remplie : élu conseiller municipal à Ifs dès 1983 ; maire d'Ifs de 2001 à 2008 et conseiller général de l'ancien canton de Caen 10 de 2004 à 2015.

         En présence de son épouse Jacqueline, Raymond Slama a aussi tenu à souligner l'importance « des conjoints des élus, souvent confrontés à nos agendas très serrés. Je n'ai pas bien vu grandir non plus tous mes petits-enfants. Je vais me rattraper maintenant... » OF Pascal SIMON.

    « Urban'IFS : 15 maisons à la place d'une fermeIncarcérat'IFS : La prison d'Ifs »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :