• Du r'IFS IFS IFS à la mairie d'IFS

     Un article extrait du site Ouest-France du 24 septembre 2019 sur https://www.ouest-france.fr/normandie/ifs-14123/ifs-la-majorite-partagee-sur-le-maintien-d-un-maire-adjoint-6534521

     

    " Ifs. La majorité partagée sur le maintien d’un maire-adjoint 

     

    Du r'IFS IFS IFS à la mairie d'IFSDu r'IFS IFS IFS à la mairie d'IFS   Du r'IFS IFS IFS à la mairie d'IFS   Du r'IFS IFS IFS à la mairie d'IFS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Fin de conseil municipal tendue lundi 23 septembre 2019 à Ifs : les élus ont dû se prononcer sur le maintien d’un maire-adjoint dans ses fonctions. Après un vote à bulletins secrets, Michel Colombel a finalement conservé son poste… Alors que le maire Michel Patard-Legendre, qui lui avait déjà retiré ses délégations en juillet, attendait de lui qu’il démissionne. Les prochaines élections devraient réserver quelques alliances surprises.

     

         « Maintien d’un maire-adjoint dans ses fonctions après le retrait de l’ensemble de ses délégations » : l’ultime délibération à l’ordre du jour du conseil municipal d’Ifs, lundi 23 septembre 2019. Il s’agissait d’une procédure réglementaire consécutive au retrait, par le maire Michel Patard-Legendre, des délégations (Urbanisme, espaces verts et bâtiments publics) de Michel Colombel, en juillet dernier.

         À l’origine de cette décision, une divergence de point de vue entre les deux élus : pour le maire, son adjoint l’a en quelque sorte « trahi » en évoquant l’éventualité de monter une liste aux prochaines élections. Si l’intéressé réfute certaines allégations de Michel Patard-Legendre (principalement de s’être trop rapproché d’élus des oppositions), il évoque davantage « le sentiment de ne plus être écouté par le maire ». Michel Colombel avait de toute façon l’intention de démissionner « d’ici la fin de l’année ».

    Du r'IFS IFS IFS à la mairie d'IFS     Coup de théâtre cependant à l’issue du vote à bulletins secrets : sur les 29 élus présents (ou en possession de pouvoirs), 15 ont souhaité maintenir Michel Colombel dans ses fonctions de maire-adjoint. Douze ont voté contre, et deux se sont abstenus. L’ensemble des membres de la majorité n’a donc pas suivi le maire. L’occasion pour les oppositions (Gauche citoyenne comme Gauche unie) de dénoncer « le comportement autoritaire, voire autoritariste du maire ». OF-Nathalie LECORNU-BAERT.

    -------------------------------------------------------------------------

    Un article extrait du site Ouest France du 7 novembre 2019 sur https://www.ouest-france.fr/normandie/ifs-14123/ifs-demission-de-michel-colombel-maire-adjoint-6598204

     

    Ifs. Démission de Michel Colombel, maire adjoint

    Michel Colombel a indiqué « ne plus vouloir faire partie de la majorité municipale », alors qu’il avait été maintenu à son poste par un vote, lors du précédent conseil.

         Le début de conseil municipal était tendu, lundi, à Ifs. Michel Colombel a pris la parole pour annoncer sa démission du poste de maire adjoint. « Mais je reste membre du conseil », a-t-il précisé.

         La question semblait pourtant avoir été réglée. Le maire, Michel Patard Legendre, avait retiré ses délégations de l’urbanisme, des espaces publics et des bâtiments publics à Michel Colombel, par un arrêté du 16 juillet, lui reprochant d’avoir voulu monter une liste contre lui. Mais, lors du dernier conseil, le 23 septembre, à bulletin secret, les membres du conseil avaient voté en faveur de son maintien au poste de maire adjoint.

    Le maire « a pris acte »

         Michel Colombel a donc surpris tout le monde, lorsqu’il a indiqué « ne plus vouloir faire partie de la majorité municipale. Malgré la décision du conseil en ma faveur, j’ai annoncé ma démission du poste d’adjoint à M. Fiscus, préfet du Calvados ». Nouveau rebondissement, donc, qui laisse présager des élections municipales à haute tension. Le maire « a pris acte de la décision » de son adjoint, sans ajouter de commentaire particulier.

         La suite du conseil n’a pas montré de trêve entre les élus. Après des échanges francs entre les représentants de la gauche citoyenne et le maire sur la question du squat de la rue Cardinal-Lavigerie, situé à la Grâce-de-Dieu, Arnaud Fontaine a, quant à lui, questionné le maire sur le montant de l’aménagement d’un parc sur le site archéologique, quartier du Hoguet. « Est-ce sur ce projet qu’il fallait solliciter des aides ? » « Compte tenu de l’importance des vestiges identifiés, la décision avait été prise de prévoir l’aménagement d’un parc », a rétorqué Michel Patard Legendre.

    Une nouvelle conseillère sur la liste Ifs autrement

        L’ambiance se décrispera seulement avec l’installation d’une nouvelle conseillère. « Pour faire suite à la démission de Stéphane Daufresne qui a déménagé, Mireille Baroche, 78 ans, a rejoint la liste Ifs autrement », a introduit le maire.

         Les dénominations des nouvelles rues dans le quartier de La clé des champs ont aussi été décidées : rue de la Prairie, de l’Herbage ou du Pâturage… De quoi finir sur une note un brin plus paisible. " OF

    « Le retour de "Saint André" à IFSUn nouveau gymnase à IFS, suite... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :