• Artist'IFS : Une Ifoise aux Victoires de la musique classique

    Une Ifoise récompensée aux Victoires de la musique classique

    Article et photo publiés sur le site jactiv.ouest-france.fr le mardi 26 février 2013 :

    http://www.jactiv.ouest-france.fr/ils-sactivent/initiatives/jeune-caennaise-recompensee-aux-victoires-musique-classique-15017

     Artist'IFS : Une Ifoise récompensée aux Victoires de la musique classique

    Sabine Devieilhe, 27 ans, a reçu le prix de la « Révélation artiste lyrique » lors de la cérémonie des Victoires de la musique classique. © AFP

    « La soprano caennaise Sabine Devieilhe, 27 ans, a reçu le prix de la « Révélation artiste lyrique » lors de la cérémonie des Victoires de la musique classique lundi soir. En direct de Bordeaux, la belle chanteuse a interprété La reine de la nuit. Rôle qu'elle occupera dans la prochaine Flûte enchantée de Mozart donnée à l'opéra de Paris en mars 2014.

    Ses débuts à Ifs

    La carrière de Sabine Devieilhe a commencé à l'école de musique d'Ifs (Calvados), où elle a commencé par jouer du violoncelle. « Mes deux grandes sœurs pratiquaient le violon et le piano à l'école de musique d'Ifs. Je voyais leurs instruments à la maison, j'ai naturellement eu envie de suivre leurs pas », explique-t-elle.  

    À l'école ifoise, elle se souvient d'un  « solfège interactif » auprès de Dominique Cazenave et d'une joyeuse chorale avec les autres élèves. Un peu plus tard, elle intègre le conservatoire de Caen. « J'ai évolué aux côtés de Christophe Béguin, mon professeur à Ifs, qui a ensuite enseigné au Conservatoire. » 

    Elle y suit également les cours de chant de Valérie Fayet. « Les encouragements m'ont permis de prendre confiance en moi, ce qui m'a fait progresser. Il faut croire en soi pour réussir et se démarquer », conseille-t-elle. 

    Rennes puis Paris

    L'artiste complète sa formation en rejoignant les Chœurs de l'opéra de Rennes puis le Conservatoire national supérieur de musique de Paris. « Au fur et à mesure, ma passion s'est transformée en profession », explique-t-elle.

    À présent et depuis trois ans, elle travaille aux côtés de Jean-Claude Malgoire. Elle compare le« vieux » chef à un bon vin. « Il a l'art de déceler les jeunes talents. »

    Prochaine étape : l'Opéra de Paris

    Le parcours artistique de Sabine est comparable à une partition. Chaque note sur la portée représente une étape. La prochaine aura lieu en mars. Cette jeune soprane montera sur les planches de l'Opéra de Paris en mars 2014 où elle interprétera la « reine de la nuit » dans la Flûte enchantée de Mozart. »

    -----------------------------------------------

    Un article extrait du site Ouest-France du 2 janvier 2014 :

    http://www.ouest-france.fr/musique-classique-sabine-devieilhe-nominee-aux-victoires-classique-2014-1830969

    Musique classique. Sabine Devieilhe nominée aux Victoires classique 2014

    Révélation lyrique 2013, l'Ifoise va concourir cette fois dans la catégorie phare d'artiste lyrique de l'année.

    « Après avoir été sacrée l’an passé dans la catégorie « Révélation artiste lyrique », la soprano Sabine Devieilhe, 28 ans, est cette fois nominée dans la catégorie reine, celle de « L’artiste lyrique ». Le 3 février prochain, à Aix-en-Provence, l'Ifoise sera en concurrence avec Julie Fuchs, révélation lyrique 2012, et le baryton Vincent Le Texier, lors de la cérémonie des Victoires de la musique classique.

     

    En vidéo, sa prestation aux 20e Victoires de la musique classique 2013 (Mozart, La flûte enchantée). »

    Un article publié le lundi 03 février 2014 sur jactiv.ouest-France.fr :

    http://www.jactiv.ouest-france.fr/actualites/culture/sabine-devieilhe-voix-sublime-venue-normandie-27634

    Sabine Devieilhe, une voix sublime venue de Normandie

    Nommée, ce soir, aux Victoires de la musique comme artiste lyrique de l'année, Sabine Devieilhe chantera demain à Caen. Un retour aux sources pour l'élève de l'école de musique d'Ifs et du Conservatoire de Caen.

    « Une révélation. Après son immense succès à l'Opéra-comique en janvier à Paris, les critiques musicaux l'ont, une nouvelle fois, consacrée. « Lakmé, ou le triomphe de Sabine Devieilhe » titre Marie-Aude Roux sur une pleine page dans Le Monde, au lendemain de la première.

    Sacrée révélation lyrique de l'année 2013, Sabine Devieilhe est nommée, ce lundi soir, aux Victoires de la musique 2014 dans la catégorie « artiste lyrique de l'année ». Le lendemain de son attendue victoire, mardi soir, l'artiste donnera un concert à Caen, en l'église Notre-Dame de la Gloriette. Caen ou le retour aux sources.

    Du violoncelle à l'école de musique d'Ifs

    Enfant d'Ifs, aux portes de Caen, Sabine Devieilhe entre à l'âge de 7 ans à l'école de musique d'Ifs. Comme ses sœurs aînées. La jeune violoncelliste suit les cours de Jeanine Cantian et de Dominique Beguin, de Dominique Cazenave au solfège. « À l'époque, c'était un amusement. Je n'avais aucune envie de faire ce métier ! »

    Sabine garde en mémoire « un concert de Noël en l'église d'Ifs Plaine. J'avais 7 ou 8 ans et j'ai chanté en soliste Douce Nuit, Sainte Nuit en allemand. Je me souviens d'une émotion particulière devant ma famille, mes amis. Ce que je faisais avait du sens. »

    Devenue collégienne, Sabine arrive au Conservatoire de musique à Caen. « Mes parents ont effectué bien des voyages avec le violoncelle dans le coffre de la voiture ! » Jouer en orchestre la passionne. « Avec ma sœur, aujourd'hui musicienne professionnelle et enseignante à l'école de musique de Trouville, on avait un petit groupe de musique de chambre. » Quand arrive Valérie Fayet, « la grande Valérie Fayet », chef de chœur au Conservatoire de Caen. « Une rencontre importante. Valérie m'a fait découvrir le répertoire. Je me suis alors rendue compte que j'adorais cela. Le chant m'a rattrapée. »

    « J'adore le jazz »

    Bosseuse, la jeune ado travaille sa voix dans la classe de Jocelyne Chamonin. « Je lui avais prédit cette aura. Sabine, c'était un grand bonheur de la faire travailler. Elle avait une voix facile. On débordait toujours largement la demi-heure de cours par semaine », raconte sa première professeur de voix au Conservatoire de musique de Caen.

    Les « années lycée Malherbe » sont une période « de découvertes permanentes avec une grande ouverture d'esprit que je garde en moi. Je vais au théâtre de Caen, je ne manque jamais la Nuit du jazz, j'adore le jazz. » Autre flash de mémoire : « Maria de Buenos Aires, un opéra de Piazola. Extraordinaire. »

    Un bac littéraire option musique en poche, Sabine Devieilhe arrive en 2002 à Rennes, pour des études de musicologie à l'Université. Elle participe comme choriste à une production du Vaisseau fantôme, de Wagner, à l'opéra de Rennes. Une production où elle rencontre le chef de chœur Gildas Pungier. « Son exigence artistique est à l'origine de ma passion pour la scène. En quatre ans, je découvre l'opéra et ma propre vocation. » Sabine Devieilhe entre en 2008 au Conservatoire de Paris, en sort major. Ce soir, elle chante à Aix. Demain soir, à Caen. Chez elle. Et en mars et avril, elle sera à l'Opéra Bastille à Paris pour interpréter la Reine de la Nuit dans La Flûte enchantée de Mozart. » JOF

    ------------------------------------------------

    Épilogue : http://www.tendanceouest.com/caen/depeche-67717-sabine-devieilhe-a-caen-ce-mardi.html 

    « Pas de victoire de la musique classique à Aix en Provence, lundi 3 février, pour la chanteuse originaire d'Ifs, Sabine Devieilhe.

    C'est son homologue Julie Fuchs qui a été sacrée dans la catégorie "Artiste lyrique féminin de l'année". Au cours de la cérémonie, Sabine Devieilhe a pu montrer tout son talent en interprétant "Vorrei spiegarvi, oh Dio!" de Mozart. » (…) 

    ---------------------------------------------------------------------

    Extrait du site France 3 Basse-Normandie du 23 décembre 2014 : http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/2014/12/23/ifs-la-soprano-sabine-devieilhe-nominee-aux-victoires-de-la-musique-classique-618586.html

    Ifs (14) : La soprano Sabine Devieilhe nominée aux Victoires de la musique classique (2014)

    Deux ans après avoir remporté la victoire de la "révélation" lyrique aux Victoires de la musique classique, Sabine Devieilhe est cette fois nominée dans la catégorique artiste lyrique de l'année

    Biographie

    Sabine Devieilhe a fêté son 29ème anniversaire le 12 décembre dernier. Enfant, elle commence la musique à l’école de musique d’Ifs. À douze ans, elle entre au Conservatoire de Caen pour apprendre ... le violoncelle. Elle écoute les conseils de ses professeurs et opte finalement pour le chant. Après avoir eu son bac au lycée Malherbe, Sabine Devieilhe part pour Rennes où elle obtient sa licence de musicologie. Dès 2008, elle entre au Conservatoire de Paris dans la classe de chant de Pierre Mervant. Depuis sa victoire en 2013, elle s’affirme comme l’une des voix françaises les plus prometteuses de sa génération.

    Prix et distinctions :

    En 2011, elle sort première nommée du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.
    En 2011, Révélation Classique de l'ADAMI (2011)
    En 2013, Sabine Devieilhe gagne la victoire de la révélation lyrique aux Victoires de la musique classique.

    Ses rôles en 2014 :

    En 2013-2014, elle incarne la Reine de la Nuit dans La Flûte enchantée à l'Opéra national de Paris.
    En janvier 2014, elle triomphe dans Lakmé, de Léo Delibes, à l'Opéra-Comique.
    En décembre 2014, elle se produit à l'Opéra Comique de Paris dans le rôle d'Adèle dans La Chauve-Souris de Strauss. »

    Victoires de la musique classique 2015 : 

    Sont nominés dans la catégorie artiste lyrique : Karine Deshayes, mezzo-soprano ; Sabine Devieilhe, soprano, Sophie Koch, mezzo-soprano et François Le Roux, baryton » (France 3 Basse-Normandie)

    « Construct'IFS : le Carré SaintongeAnecdot'IFS, le Bonhomme Normand de 1887 à 1890 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :