• Urban'IFS : 500 nouveaux logements sur IfsUrban'IFS : 500 nouveaux logements sur Ifs 13 hectares de terres agricoles vont bientôt disparaître à Ifs...

     

    Urban'IFS : 500 nouveaux logements sur IfsUn article publié le 23 Septembre 2018 sur le site d'actu.fr : https://actu.fr/normandie/ifs_14341/pres-caen-500-nouveaux-logements-annonces-sud-difs_18709294.html

     "Près de Caen : 500 nouveaux logements annoncés au sud d’Ifs

    Un gros projet d'urbanisme à Ifs se dévoile : 500 logements vont voir le jour près du collège Senghor d'ici 2026. Les travaux de la 1ère phase doivent avoir lieu en 2019-2020.

     

    C’est à côté du rond-point Alpha-Fall, derrière le lotissement des Volcans d’Auvergne, au sud d’Ifs, que 500 logements vont voir le jour sur un terrain de 13 hectares. (©Grégory Maucorps/Liberté le bonhomme libre)

     

         Un important projet de logements au sud de la ville d’Ifs, près de Caen (Calvados), va voir le jour. Au total, ce sont environ 500 logements qui vont sortir de terre, en trois phases, d’ici à 2026.

    13 hectares concernés

         En effet, les aménageurs Francelot et Edifidès se partagent 13 hectares de terres, à côté du rond-point Alpha-Fall, derrière le lotissement des Clairières et des Volcans d’Auvergne, de l’autre côté du collège Senghor. « Ils sont propriétaires depuis 13 ans du foncier », souligne le maire Michel Patard-Legendre.

     

    « Une demande importante en logements »

    Ce vieux projet était déjà porté sous les deux dernières mandatures.

    Il y a une demande importante en logements sur Ifs, reprend l’édile de la commune. Ce projet a un réel intérêt pour nous et il nous permettra également d’avoir une bande paysagère avec une piste cyclable pour relier Bourguébus à la forêt d’Ifs.

         Une première phase sur environ 4 hectares débute actuellement. Le permis d’aménager a été déposé et l’enquête d’utilité publique vient de démarrer.

         La construction de ces nouveaux logements devrait avoir lieu « en 2019-2020 ». Et vu qu’Ifs ne perd pas d’habitants, ce seront à terme près de 1.000 habitants supplémentaires qui investiront la ville. Histoire de dépasser les 13.000 habitants.

     

    Au nord d’Ifs, ça bouge aussi…

         A l’autre bout de la ville, rue de Caen, en face du collège Guillaume de Normandie, les choses vont également bouger dans l’avenir. La Ville d’Ifs est désormais propriétaire du foncier.

         L’ancien local de la boulangerie Le Moulin des pierres et le terrain voisin vont voir des logements venir s’installer à cet endroit. Une étude doit définir les souhaits des élus avant la fin de l’année 2018 pour des travaux prévus en 2019 et 2020.

         Un peu plus bas, au niveau du magasin DistriCenter et sur les parcelles à côté, la Ville d’Ifs souhaite réfléchir avec l’Établissement public foncier de Normandie « pour créer un projet global afin de valoriser cette entrée de ville ». Un projet qui ne devrait pas être livré avant 2022-2023. » Grégory Maucorps - Liberté Caen


    votre commentaire
  •  

    Petit historique :

     

    Educat'IFS : l'école à Ifs     « Une première maison a été affectée à l'usage d'école gratuite pour les filles par monsieur Ameline Jean-Pierre, curé à Ifs, qui l'avait acquise vers 1830.

         En 1870, cette maison cesse d'être école. Aujourd'hui détruite, elle se trouvait rue de l'église.

         Toujours en 1870, monsieur Dupont Achille, curé d'Ifs (de 1853 à 1872), installe une nouvelle école gratuite, à proximité de la précédente, dans une maison achetée par lui.

    Educat'IFS : l'école à Ifs     Détruite par les bombardements en 1944, cette maison était contigüe à la boulangerie Lainé.

         C'est cette école devenue communale, qui a fonctionné jusqu'à sa destruction par faits de guerre.

         Une école de garçon existait depuis 1852.

     

    La « guerre » entre Ifs et Bras

     

    Educat'IFS : l'école à Ifs      Le 7 août 1930, le Conseil municipal décide de la construction d'une école mixte à Ifs, et non à Bras. A la suite de quoi les conseillers de Bras demandèrent la séparation du hameau de Bras de la commune d'Ifs.

         Le 11 octobre 1930, le Conseil municipal décide de la construction d'un groupe scolaire (et non d'une seule classe). Cette construction aura lieu près du calvaire. A la suite de ce vote, les conseillers de Bras s'engagent à ne plus parler de séparation d'Ifs sous aucune forme. »

    Informations extraites de « Ifs d'hier à aujourd'hui », Bulletin municipal n°5, décembre 1984, Corlet imprimeur.

     

    Educat'IFS : l'école à Ifs     En 2018, la ville d'Ifs possède plusieurs lieux d'enseignement.

    Trois écoles maternelles :

     

    - Ecole maternelle "Paul Fort", au Bourg, rue Camille Saint-Saëns (avril 1976)

    - Ecole maternelle "Pablo Neruda", à la Plaine, boulevard des Violettes (décembre 1979)

    - Ecole matenelle "Jean Vilar", au Hoguet, rue Marivaux

     

    Educat'IFSEducat'IFS

    Ci-dessus : à gauche école maternelle "Paul Fort" ; à droite, école maternelle "Pablo Neruda"

     

    Trois écoles primaires :

     

    Educat'IFS : l'école à Ifs     Il existait une école élémentaire « Jacques Prévert » (1977) contigüe à l'école maternelle « Paul Fort ». Elle a fermé et ses élèves ont été regroupés à l'école élémentaire « Marie Curie » qui a été agrandie. [ci-dessus l"école "Marie Curie" avant son agrandissement]

     

    - Ecole élémentaire "Marie Curie", au Bourg, rue de la République

    - Ecole élémentaire "Jules Verne", à la Plaine, boulevard des Violettes

    - Ecole élémentaire "Jean Vilar", au Hoguet, rue Marivaux

     

    Educat'IFSEducat'IFSEducat'IFS

     

     

     

     

     

    Ci-dessus : à gauche, école "Jules Verne" ; au centre, école "Marie Curie" ; à droite, école "Jean Vilar"

     

    Un collège :

         Le collège "Léopold Sedar Senghor", au Bourg, rue du Roussillon.

     Educat'IFS

         Mis en service en septembre 2004, le collège "Léopold Sédar Senghor" accueille 656 élèves d’Ifs, de Grentheville et de Soliers. Il s’intègre dans la refonte totale des collèges du sud de l’agglomération caennaise : "Guillaume de Normandie" dans le quartier de la Guérinière à Caen et "Guy de Maupassant" à Saint-Martin-de-Fontenay.
          Conçu par l’architecte Barbara Stegner, le nouveau collège d’Ifs a nécessité près de deux ans de travaux : son coût s’élève à 11 millions d'euros. Une fresque, réalisée par l’artiste sénégalais Soly Cisse, en hommage à Léopold Sédar Senghor (1906-2001) et à son œuvre, orne le hall d’accueil du collège : « dans les décombres de la décolonisation, nous avons trouvé un outil merveilleux, la langue française ». Le collège "Léopold Sédar Senghor" d’Ifs est inauguré le 21 mars 2005. M. Doudou Diop Salla, Ambassadeur du Sénégal en France, Anne d’Ornano, Président du conseil général, et Raymond Slama, conseiller général, maire d’Ifs, inaugurent et baptisent le nouveau collège « Léopold Sédar Senghor d’Ifs », en présence de l’épouse de l’illustre homme politique et écrivain sénégalais et de Jean-Baptiste Carpentier, Recteur d’Académie.

         Informations issues de : http://www.cg14.fr/structure/revue-presse/suite.asp?numero=294

     

    Le Campus III, au Hoguet, accueille trois départements de l'I.U.T. de Caen, composante de l'Université de Caen-Basse-Normandie : 

    Educat'IFS

         - Information-communication / option communication d'entreprise et Information-communication / option publicité

         - Informatique / option génie informatique 

         - Réseaux et télécommunications

    Ci-dessous : le nouveau RU (2008)

    Accueil

    Ci-dessus RU, bâtiment universitaire - 2008, Quatr'a (X. Bouffart, J.6L. Leclercq) boulevard Yitzhak Rabin (Le Hoguet) Photo :

    http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://archiguide.free.fr/PH/FRA/Cae/IfsRUBatUnivQua.jpg 

     Accueil

    Photo extraite de http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.mathis.eu/IMG/image/construire-public10-p.jpg

    RESTAURANT UNIVERSITAIRE D'IFS :

    "3 boulevard Yitzhak Rabin - 14123 IFS - Tel : 02 31 52 55 81 - Ouvert du LUNDI au VENDREDI midi de 11h 30 à 13h30

         Ce restaurant s’inscrit dans une structure commune CROUS/Université puisqu’il occupe avec sa cafétéria la plus grande partie du rez- de- chaussée du Centre d’Enseignement multimédia de l’Université. Il est situé à proximité immédiate de l’IUT.

          Dans un cadre moderne et chaleureux, le restaurant d’Ifs propose aux étudiants une cuisine de qualité : entrées variées, viandes, poissons, légumes, rôtisserie , plats du jours pizzas cuites devant vous, assortiments de desserts…" http://www.unicaen.fr/crous/resto_ifs.html


    votre commentaire
  •  Anecdot'IFS : qui s'y frotte, s'y pique...Un article extrait du site actu.fr du 18 septembre 2018 : https://actu.fr/normandie/ifs_14341/pres-caen-braconnier-arrete-13-herissons_18658568.html

     

    « Près de Caen, un braconnier arrêté avec…13 hérissons

    Les policiers de Caen (Calvados) ont arrêté un homme, lundi 17 septembre 2018, alors qu'il braconnait à Ifs. L'individu était en possession de 13 hérissons !

    Anecdot'IFS : qui s'y frotte, s'y pique...Anecdot'IFS : qui s'y frotte, s'y pique...

    Un homme a été arrêté par la police de Caen (Calvados) pour avoir braconné…13 hérissons ! (©Monika Stawowy/Pxhere)

    Anecdot'IFS : qui s'y frotte, s'y pique...La capture de mammifères protégés est un délit. Un homme l’a appris à ses dépens, lundi 17 septembre 2018. 

    Il a été interpellé par la brigade canine du commissariat de police de Caen (Calvados), alors qu’il s’adonnait au braconnage des hérissons, à Ifs !

    Anecdot'IFS : qui s'y frotte, s'y pique...L’homme était en possession de treize insectivores à épines, son chien en tenait encore un dans sa gueule. » Actu.fr


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires