• Un article extrait du site "clochemerle et ichtyologie" du 1er avril 2016 : http://il-etait-ifois.eklablog.com/ifs-plaine-de-nouvelles-cloches-a125542604

    Un clocher de 23 mètres à Ifs-Plaine

    « 46 ans après sa construction, l'église Notre-Dame de la Plaine va être dotée d'un clocher monumental

                

    un clocher muni de cloches qui réjouiront le cœur de tous les Ifois.

    Un clocher flambant neuf

         Le père Jean Michel l'a annoncé fin mars aux fidèles réunis lors de la veillée pascale célébrée en l'église Saint-André d'Ifs : Notre-Dame de la Plaine située au 1381, rue de Bretteville, va être dotée d'un nouveau clocher. Le lieu de culte du quartier de la Plaine d'Ifs, de forme carrée en béton, construite en 1970, ne disposait pas, jusqu'à ce jour, d'un campanile ni surtout d'un jeu de cloches destinées à marquer les moments spécifiques de la journée (heures, ½ heures et ¼ d'heures...) et le degré des fêtes (Toussaint, Carême, Pâques, Assomption, Noël, Épiphanie, Annonciation, Ascension, Pentecôte...).

    Des cloches très sonores

         Trois cloches (Fa#1 - 850 kg, La1 - 450 kg et Si1 - 300 kg) seront fondues spécialement pour l'église et installées au sommet du futur clocher haut de 23 mètres ! Ne doutons pas que cet embellissement comblera les campanophiles* et tous les Ifois.

    Et pour plus de sécurité...

         D'ores et déjà, les édiles de la commune ont contacté le diocèse de Bayeux-Lisieux, propriétaire des lieux, pour savoir s'il serait possible d'installer également des caméras de vidéo-protection au sommet de la nouvelle tour afin d'assurer toujours plus de sécurité aux habitants d'Ifs. » GP

    *campanophile = amateur ou collectionneur de cloches    


    2 commentaires
  • 1986 : IFS solidarité SahelUn article et une photo extraits du site ouest France des 16-17-19 mars 2016 : http://www.ouest-france.fr/normandie/ifs-14123/lassociation-ifs-solidarite-sahel-fete-ses-30-ans-4099777

    L’association Ifs solidarité Sahel fête ses 30 ans

    1986 : IFS solidarité Sahel1986 : IFS solidarité Sahel

    Michelle Bresson et Danielle Touré-Roberget sont impliquées dans l’association Ifs solidarité Sahel depuis l’origine, en 1986. 

    L'histoire

    En 1986, Michelle Bresson et Danielle Touré-Roberget sont conseillères municipales, à Ifs. « À l'initiative du maire, Jacques Legardinier (décédé en 2012) et de l'équipe municipale, nous avons formé un groupe de travail composé d'une dizaine d'élus et d'habitants, sur le thème de la solidarité internationale », confient les deux bénévoles, qui n'ont jamais renié leur engagement.

    Le choix de travailler avec l'Afrique francophone n'est pas encore entériné, mais la détermination est déjà là. « Faire quelque chose, voilà ce qui nous animait. C'était juste après les grandes sécheresses, au Sahel. Voilà comment est née l'association », explique Michelle Bresson. « On a décidé de ne pas parachuter de projets tout faits, mais au contraire d'agir en respectant l'initiative locale », précise Danielle Touré-Roberget, qui se rend alors à Paris pour « rencontrer les responsables de l'ONG (Organisation non gouvernementale) Eau vive, qui partage nos valeurs. »

    « Ce n'est pas fini ! »

    Le partenariat est lancé, et il est toujours d'actualité trente ans plus tard, puisque Jean-Bosco Bazié, le directeur général d'Eau vive, sera là samedi, pour la soirée anniversaire.

    Dans les premières semaines de l'année 1986, un premier projet au Sénégal consiste, pour Ifs solidarité Sahel, à participer au financement d'un système d'exhaure (évacuation des eaux d'infiltration hors d'une mine ou d'une carrière) de deux puits dans des villages du centre du pays.

    Michelle et Danielle se rendent sur place à plusieurs reprises, à leurs frais, « quitte à prendre des congés sans solde... » Là-bas, elles rencontrent des groupements paysans qui leur expliquent leurs problématiques et les méthodes qu'ils préconisent : « Nous, on découvrait, on venait pour apprendre et non pour leur apprendre. »

    Depuis trente ans, et toujours dans le même esprit, des dizaines d'autres actions ont suivi au Sénégal, au Mali et au Niger. « Bien sûr, l'association a évolué, essentiellement à partir de 2004 avec le soutien de Philippe Duron, au conseil régional. » Une évolution qui aboutit à la coopération décentralisée, qui réunit six communes de Normandie à cinq communes du canton de Kornaka (Niger) et dont elles suivent les projets actuels avec toujours autant d'énergie et de passion. « On est toujours dans l'action, ce n'est pas fini ! » OF


    votre commentaire
  •  Urban'IFS : GRDF et NaturéaUn article et des photo extraits du site Ouest France du 14 mars 2016 : http://www.ouest-france.fr/normandie/ifs-14123/ifs-le-futur-site-de-grdf-sera-operationnel-debut-2017-4096159

    A Ifs, le futur site de GRDF sera opérationnel début 2017

     Urban'IFS : GRDF et NaturéaUrban'IFS : GRDF et Naturéa

     Urban'IFS : GRDF et NaturéaUrban'IFS : GRDF et Naturéa

    Jean-Jacques Debois (directeur GRDF Nord-Ouest) ; Joël Bruneau (président Normandie aménagement) ; Michel Patard-Legendre (maire d’Ifs) et Gilles Moreau (directeur général de Normandie aménagement). | Ouest-France

    « La centaine de salariés caennais de GRDF s’installera dans quelques mois à Ifs. Le chantier est réalisé par Normandie aménagement, qui louera les bâtiments à GRDF.

    Pourquoi ? Comment ?

    Pourquoi GRDF a-t-il souhaité déménager ?

    À l'entrée du hameau de Bras et du parc d'activité Object'Ifs sud, côté route de Falaise, les deux bâtiments aux volumes jumeaux ont leur forme définitive. Jean-Jacques Debois, le directeur de GRDF Nord-Ouest, suit le chantier avec intérêt. « Nous avons souhaité réunir sur un seul site, et dans des locaux neufs, la centaine de salariés qui est aujourd'hui dispersée dans nos deux sites caennais (promenade du Fort et rue du Marais) en regroupant tous nos corps de métiers pour être plus opérationnels sur nos grands projets, comme le remplacement des compteurs gaz d'ici à 2020 ou le développement de la filière biométhane. »

    Pourquoi Ifs et pour installer quels services ?

    Le choix de l'implantation à Ifs s'explique par une situation géographique favorable, ouverte sur l'Orne par la route de Falaise et au pied du boulevard périphérique sud, pour rejoindre les routes du Calvados et de la Manche. « Nos équipes sont amenées à intervenir dans ces trois départements. »

    GRDF maintient ainsi des sites de proximité, en regroupant des équipes pouvant, par exemple, faire intervenir rapidement un véhicule de surveillance du réseau avec une impressionnante technologie embarquée, pour capter d'éventuelles émanations de gaz.

    À Ifs, les équipes techniques côtoieront les services commerciaux, administratifs et la direction.

    Quels partenaires et quel calendrier pour ce projet ?

    GRDF sera locataire des nouveaux locaux, dont Normandie aménagement « a assuré toute la maîtrise d'ouvrage du projet et reste propriétaire du bâtiment », précise Gilles Moreau, le directeur général de la structure qui « accompagne, depuis vingt ans, les collectivités territoriales dans leur développement ».

    Le chantier, démarré en juin 2015, sera livré en fin d'année, pour une installation des équipes de GRDF en janvier 2017 dans les bâtiments : 2 610 m2 de surface utile pour la partie bureaux et 1 051 m2 de locaux techniques, pour un coût total de 6 595 000 €.

    Quel intérêt pour Ifs ?

    Le maire, Michel Patard-Legendre, se réjouit de l'arrivée prochaine de GRDF. « Cette installation vient compléter une zone Object'Ifs Sud très prisée en raison de son positionnement stratégique. Cette zone d'activité comprend aujourd'hui plus d'une centaine d'entreprises et plus de 1 500 emplois. Elle est un marqueur fort de notre Ville et l'arrivée de ces 110 nouveaux employés de GRDF contribue à faire d'Ifs une des villes les plus attrayantes de l'agglomération caennaise pour les entreprises. »  » OF

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Urban'IFS : GRDF et NaturéaUn article et une photo extraits du site Ouest France du 15-16-18 mars 2016 : http://www.ouest-france.fr/normandie/ifs-14123/ifs-le-projet-immobilier-naturea-prevoit-47-nouveaux-logements-4097054

    A Ifs, le projet immobilier Naturéa prévoit 47 nouveaux logements

    Urban'IFS : GRDF et Naturéa Urban'IFS : GRDF et NaturéaUrban'IFS : GRDF et Naturéa

    Les investisseurs et primo-accédants sont venus nombreux pour assister à la présentation du projet Naturéa. | Ouest-France

     

    Urban'IFS : GRDF et Naturéa     « Les investisseurs et primo-accédants sont venus nombreux pour assister à la présentation par Nexity, de son futur projet immobilier intitulé Naturéa. « Ce qui prouve l'attractivité de la ville d'Ifs aujourd'hui, par sa proximité immédiate avec Caen, et par la qualité des nombreux services qui sont proposés à ses habitants », souligne Michel Colombel, maire adjoint en charge de l'urbanisme.

    Les 47 logements prévus, verront le jour sur un terrain situé derrière le centre Leclerc, entre l'avenue du Régiment-Maisonneuve et la rue de Rocquancourt. Leur commercialisation débutera le 18 mars, tandis que la livraison de l'ensemble est prévue pour le quatrième trimestre 2017.

    19 maisons et 28 appartements

    Naturéa est un programme mixte : 19 maisons, du F3 au F5, et 28 appartements, aux entrées privatives, du T2 au T4 duplex. Les maisons présentent des surfaces habitables de 65 m2 à 90 m2, avec un jardin privatif pourvu d'une terrasse, engazonné et clos.

    Les appartements disposent, quant à eux, d'une surface de 42,30 m2 à 79,50 m2. Deux parkings seront attribués par appartement. L'ensemble s'accompagne de la création d'un parc central, à la demande de la Ville. Il sera composé d'un arboretum, d'une zone de jeux, et de jardins partagés clos, pour les futurs résidents.

    Des logements aux normes BBC

    L'ensemble immobilier répondra aux différentes caractéristiques du label BBC (Bâtiment basse-consommation), et aux normes de la réglementation thermique, RT 2012. Toute habitation respectant les normes BBC doit avoir une consommation énergétique inférieure à 50 kWh/m²/an.

    Les futurs logements respecteront cette réglementation, grâce à l'optimisation de l'orientation des logements, au renforcement de l'isolation, et au choix des matériaux de construction.

    Par ailleurs, il n'y aura pas d'ascenseurs et de parties communes pour les appartements, dans le but de maîtriser les charges.

    Un projet qui fait l'unanimité

    « Je suis déjà propriétaire à Ifs. Je recherche plus grand. Naturéa propose un cadre de vie de qualité », explique Aurélie. Pour Sabrina, le projet est « intéressant. Avec la crise économique, l'immobilier reste le meilleur placement financier ».

    Gilles et Marie-Rose, un couple de retraités, apprécient la situation géographique. « Il y a tout à proximité. Leclerc, les moyens de transports et des commerces. Le tout dans un environnement calme. » OF 


    votre commentaire
  • 1965 création de l'A.S. IFS : Marcel TravertUn article et une photo extraits du site Ouest France modifié le 07/03/2016 et publié le 04/03/2016 : http://www.ouest-france.fr/normandie/ifs-14123/ifs-marcel-travert-est-le-president-fondateur-de-las-ifs-4073440

    Marcel Travert est le président fondateur de l’AS Ifs

    Le premier président de l’AS Ifs, qui fête son 50e anniversaire, s’est investi dans de nombreux domaines, en plus de sa vie professionnelle bien remplie.

    AS Ifs : Marcel TravertAS Ifs : Marcel Travert

    Marcel Travert s’est plongé dans ses archives pour évoquer la création de l’AS Ifs, il y a 50 ans. | Ouest-France

    Portrait
    1931 : Naissance de Marcel Travert, à Caen.
    1960 : Acquisition d’un atelier, à Ifs.
    1965 : Adjoint au maire, il décide de créer un club de football.


    1965 création de l'A.S. IFS : Marcel Travert   
    À 84 ans, Marcel Travert continue de suivre le foot avec passion. « J'aime toujours ça. Je regarde les grands matches à la télé et je suis aussi le Stade Malherbe, qui fait une très belle saison. »

    Une passion qui remonte à une époque, il y a 70 ans, où le natif de Caen jouait à La Maladrerie, dans le club de son quartier. En 1945, il a 14 ans mais évolue déjà avec les seniors, puis rejoint l'équipe junior de l'US Normande, « avant qu'un copain ne m'attire vers le vélo ».

    À la Société métallurgique de Normandie (SMN), il démarre également sa carrière professionnelle. Tourneur sur métaux, il y enseignera l'ajustage aux apprentis quelques années plus tard, après d'importants « efforts personnels pour décrocher mon brevet professionnel grâce aux cours du soir. »

    En 1955, il quitte la SMN pour devenir contremaître aux ateliers de Pompey, « une fabrique d'obus qui occupait le site actuel de PSA (Peugeot-Citroën) à Cormelles. » Il s'installe ensuite à son compte comme artisan tourneur sur métaux, spécialisé en mécanique de précision, à Mondeville, avant d'acquérir un atelier à Ifs en 1960. « C'était sur la route de Falaise, mais avant la zone commerciale. En fait, il n'y avait que moi ! » Travert artisan devient ensuite la société Trameta, qui comptera jusqu'à une dizaine de salariés.

    En parallèle, il s'investit dans la vie de la commune, d'abord comme bénévole au comité des fêtes, puis au sein du conseil municipal. Élu en 1965, il occupe le poste d'adjoint au maire André Schils, en charge de l'enseignement, de la jeunesse et des sports. « On a fait le constat qu'il n'y avait rien, ou presque, pour la jeunesse, à Ifs, alors avec les jeunes et dynamiques instituteurs Legardinier et Mercier, on a décidé de monter un club de foot. »

    Marcel Travert en sera le premier président, un poste qu'il occupera pendant dix ans, jusqu'en 1975. Son activité professionnelle et ses multiples engagements (à la Chambre de commerce et d'industrie, aux prud'hommes ou encore comme conseiller de l'enseignement technique à l'académie de Caen) l'éloignent ensuite du club

    Mais le président fondateur, qui habite à Frénouville depuis une vingtaine d'années, a « toujours gardé un oeil sur les résultats de l'AS Ifs ! » OF


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires