• Pour comprendre l'article qui suit, il convient de se reporter à http://il-etait-ifois.eklablog.com/faut-ifs-a1921869

    Faut'IFS... Suite et fin...Faut'IFS... Suite et fin...Faut'IFS... Suite et fin...Faut'IFS... Suite et fin...

    Article et photo extraits du site Liberté-Le Bonhomme Libre du 16/12/2014 : http://www.libertebonhomme.fr/2014/12/16/condamnee-a-15-million-deuros-la-ville-difs-ne-se-pourvoit-pas-en-cassation/

         "Après des années de procédures judiciaires, le maire Michel Patard Legendre et son conseil municipal ont décidé à la majorité de ne pas se pourvoir en Cassation d'ans l'affaire d'expropriation d'un propriétaire terrien dans les années 1990.

         Condamnée à 1,5 million d'euros, la ville d'Ifs ne se pourvoit pas en Cassation

         Lors du conseil municipal de lundi, les élus ifois ont décidé à la majorité de ne pas se pourvoir en Cassation. En juin, Ifs a été condamné à 1,5 million d'euros pour expropriation

          « Réunis en conseil municipal lundi soir, les élus ifois ont abordé le dossier du contentieux avec un propriétaire terrien au sujet d’une expropriation datant des années 1990. Membre de l’opposition, Sylvaine Baumard a demandé le huis clos sur ce sujet. Finalement, après vote, le conseil municipal a décidé de ne pas se pourvoir en Cassation et stopper ainsi définitivement cette affaire. 24 élus ont voté pour l’arrêt des poursuites, 5 contre et 2 se sont abstenus.

    Condamnée en juin à 1,5 million d’euros

    Le 11 juin 2014, la Cour d’appel de Rouen avait condamné la municipalité d’Ifs à verser 1,5 million d’euros, soit 300.000 euros supplémentaires par rapport à la précédente condamnation. “Nous sommes forcément déçus de cette décision”, expliquait alors le maire Michel Patard Legendre.

    Ce contentieux oppose depuis plusieurs années les municipalités en place (PS, Gauche citoyenne et UMP depuis mars) à un propriétaire terrien ifois. Dans les années 1990, ce propriétaire avait été exproprié afin que la commune réalise des aménagements dits “d’utilité publique” sur 73 hectares, en créant IUT, restaurant universitaire, Ehpad, Papyloft ou lycée hôtelier sur des Zones d’aménagement concerté (Zac).

    Cependant, une partie des terrains – 5,7 hectares, situés au Hoguet, au cœur d’Ifs – avait été utilisée à des fins différentes et revendue, en 2001, à un promoteur privé. “Il n’y a pas eu d’enrichissement personnel dans cette histoire”, clamait en 2011 l’ancien maire Jean-Paul Gauchard. Autre raison du litige : aucuns travaux n’avaient été réalisés sur cette parcelle dans un laps de temps de cinq ans, selon le tribunal administratif et la Cour d’appel de Caen.

    Pas d’incidence sur les impôts des Ifois”

    Cette somme de 1,5 million d’euros a déjà été provisionné ces dernières années par la ville d’Ifs. “Il n’y aura donc pas d’incidence sur les impôts des Ifois”, souligne Michel Patard Legendre. » L-B-L

    Précédente rubrique sur ce sujet http://il-etait-ifois.eklablog.com/faut-ifs-a1921869


    votre commentaire
  • Article et photo Ouest-France du 13 décembre 2014 : http://www.ouest-france.fr/le-pere-dussaigne-etait-bien-plus-quun-pretre-3053784

    Curé d'IFSCuré d'IFS  Curé d'IFSCuré d'IFS

    Le père René Dussaigne est décédé le 2 décembre, à l'âge de 90 ans. |  

    Le père Dussaigne était bien plus qu'un prêtre

    « Nécrologie

         « C'était un érudit, quelqu'un de très cultivé qui savait aussi être attentif aux autres », explique Marie-Louise Gervais, qui a souhaité, « au nom de tous ceux qui l'ont côtoyé et apprécié à Ifs », rendre hommage au père René Dussaigne, décédé le mardi 2 décembre.

    Il était âgé de 90 ans et avait quitté le presbytère pour une résidence spécialisée de Cormelles-le-Royal, après 30 ans passés à Ifs, où il était arrivé en 1974.

    Le curé d'Ifs Plaine était ouvert et très actif, n'hésitant pas à s'impliquer dans la vie de la commune. Dans différentes commissions municipales mais aussi au Centre communal d'action sociale (CCAS) où l'on se souvient de « sa bienveillance et de son humour ! »

    Moderne sur les questions de société, joueur d'échecs redouté pour « sa mémoire d'éléphant » et toujours prêt à donner de son temps et de son énergie, René Dussaigne était de ces personnages que l'on n'oublie pas. « Il a été mon vice-président à Ifs Entraide et c'est lui qui a souhaité qu'on s'occupe des enfants, en plus de l'aide sociale aux familles démunies. Il tenait beaucoup à l'idée d'une aide aux devoirs, ce qu'il a fait ensuite à La Guérinière, mais à Ifs, on avait privilégié des activités complémentaires à l'école, comme le théâtre ou le sport », rappelle Marie-Louise Gervais qui le considérait comme « un curé laïc ». La formule aurait probablement fait sourire ce prêtre atypique, qui a marqué les Ifois. » OF


    votre commentaire
  • Interact'IFSArticle et photo extraits du site Ouest-France du 10 décembre 2014 : http://www.ouest-france.fr/le-site-internet-interactifs-est-devenu-incontournable-3045414

     

     Interact'IFS
    100 000 pages vues ! Une fierté pour Denis Leclerc et Frédéric Villain, les principaux animateurs du site. 

    Le site internet Interact'ifs est devenu incontournable

    A comme anniversaire

    « Le site internet fêtera ses 6 ans d'existence en février 2015 », expliquent Denis Leclerc et Frédéric Villain. Plus que les bons chiffres de fréquentation, c'est le succès sur la durée qui les réjouit particulièrement, « car certains n'y croyaient pas trop... »

    D comme décalé

    Ce n'est pas l'ambition première d'un site qui est d'abord « un espace public d'échange », mais les sujets sérieux n'empêchent pas, parfois, un trait d'humour. « Un 1er avril, on avait annoncé qu'Ikea projetait de raser une partie de la forêt pour y installer une usine de poissons et de plats cuisinés, avec des liens vers des sites suédois. »

    F comme forum

    Lancé en 2009, le site a pour ambition de « donner la parole aux citoyens. C'est la définition du forum antique, avec les moyens d'aujourd'hui ! »

    I comme Ifs

    Et indépendant. Un site qui parle d'Ifs et qui s'adresse aux Ifois sans rien manquer de l'actualité de la commune. « C'est aussi un espace d'expression indépendant et ouvert à tous : citoyens, associations ou groupes politiques. »

    M comme modération

    « Il faudrait plutôt parler d'auto-modération car on n'a presque jamais eu à intervenir ! » Seulement deux fois en presque six ans de fonctionnement. « Il y a, en quelque sorte une régulation naturelle entre les utilisateurs, et quand ça commence à polémiquer un peu, ça se calme avant qu'il y ait des dérapages. »

    P comme potentiel et participation

    Les animateurs encouragent les utilisateurs à s'exprimer davantage : « Le site est d'abord vu comme un média et les gens n'osent pas toujours s'exprimer sur le forum. C'est là qu'est le potentiel de développement. »

    S comme support

    « Le site a déjà servi de support à des projets et continuera à jouer ce rôle. »

    Citons par exemple le Guide pédestre ifois (GPI), qui a été largement diffusé par l'intermédiaire du forum, ou bien encore le jeu de l'été, dont les instructions et autres indices ont été diffusés par le site interact'Ifs.

    U comme unique ?

    Si le web foisonne de nombreux forums, sur à peu près tous les sujets, en trouver un exclusivement dédié à une ville est plus rare. « D'ailleurs nous n'avons pas trouvé d'équivalent à ce qu'on fait avec Interact'Ifs... » OF


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires